Aller au contenu
Attention: Pour améliorer l'expérience utilisateur sur ce site, nous utilisons des cookies.

Sevrage de l’allaitement : par où commencer ?

Outre ses nombreux bienfaits pour la santé, l’allaitement permet aussi de tisser un lien affectif fort avec votre bébé. Arrêter le sein est donc une transition importante, pour vous et votre enfant, qui ne s’accomplit pas du jour au lendemain. Heureusement, le sevrage de l’allaitement peut se faire en douceur. À vous de choisir le moment et la durée. L’important, c’est d’être patiente et de bien se renseigner. Voici déjà quelques bons conseils !

 

sevrage allaitement

 

1. Écoutez votre corps

Premier conseil : prenez le temps ! Arrêtez progressivement les tétées et laissez le temps à bébé de s’adapter au changement. Plutôt que de saisir la moindre occasion, allaitez dès que vous sentez une tension dans les seins. Ainsi, vous éviterez les infections et vous aiderez votre enfant à s’habituer tranquillement au biberon. La production de lait maternel ne s’est pas encore complètement ralentie et vous avez parfois des fuites ? Personne n’en saura rien grâce aux coussinets d’allaitement de Nûby.

2. Optez pour un tire-lait

Vous n’avez pas encore de tire-lait ? C’est le moment idéal de vous procurer cet accessoire. En remplaçant chaque jour une tétée par un biberon de lait tiré, vous aidez votre bébé à avancer. La plupart des bébés acceptent le biberon dès quatre semaines, mais vous êtes évidemment la mieux placée pour savoir si votre bambin est prêt pour ce changement.

 

Une très bonne idée est également de confier de temps en temps le biberon à la famille et aux amis. Votre bébé apprendra ainsi que le lait et, plus tard, les aliments solides ne doivent pas toujours venir de vous. Autre astuce : il existe des biberons avec une tétine spéciale, particulièrement souple et munie de petits ergots doux, qui rappellent au bébé le sein de sa maman.

3. Restez sereine et évitez toute pression

Pour beaucoup de mamans, le sevrage de l’allaitement représente tout un défi. Certains bébés sont particulièrement attachés au sein. Puis, chaque enfant finit par développer sa propre volonté. Surtout, ne succombez pas à la pression – ni à celle de votre entourage, ni à celle de votre bambin.

  • Évitez les conflits : n’offrez plus le sein, mais ne le refusez pas non plus si votre bébé le demande.
  • Essayez de temps en temps de retarder la tétée. (« Plus tard, quand maman aura fini la vaisselle. »)
  • N’allaitez plus que dans un endroit précis, par exemple uniquement à la maison.
  • Quand votre enfant demande le sein, essayez parfois de le distraire. Jouez à un jeu, sortez pour une balade… 
  • Proposez-lui progressivement, à chaque expression de faim, des aliments solides ou d’autres boissons.

Vous trouverez plus de conseils pour les mamans sur notre blog !